Le Céramiste de la Quinta

Mon nom est Miguel João Ramos, je suis de Funchal, né en 1975. Déjà lorsque j’étais tout jeune, j’ai toujours senti la force du travail manuel, des couleurs, des outils. J’ai été très influencé par mon grand-père, un artisan aux multiples talents. Au début de l’année 2000, j’ai décidé de quitter Madère et d’aller en Alentejo (Portugal). Cela a été une décision importante qui m’a permis d’étendre mes connaissances en céramique.

Dans le centre d’artisanat de Reguengos de Monsarraz, j’ai eu la possibilité d’être au plus près du travail d’autres céramistes, et grâce à cela d’atteindre un autre niveau de la céramique. Ainsi, nourrissant cet art tout en étant nourri par lui, je sentais que toute chose était inspiration ; les gens de l’Alentejo, l’endroit, tout était lié. En 2008-10, inspiré par le souhait d’en apprendre davantage, je suis allé à Caldas de Rainha où j’ai suivi un cours technique pour les professionnels de la céramique. Cela a été une décision cruciale car c’est là que j’ai réalisé que mon futur était dans la céramique. J’ai travaillé sur différents projets de sculptures (« land art ») avec le collectif 114, et j’ai voyagé du nord au sud, en passant aussi par l’Espagne. J’ai réalisé que ce qui me manquait, c’était une expérience professionnelle dans un atelier de céramique pour compléter les compétences déjà acquises. Cela s’est fait en 2011, et ce fut fondamental dans mon parcours de céramiste.

Je suis finalement retourné à Madère en 2014, et les choses étaient bien différentes du temps où j’étais parti. Je veux rester sur l’île. C’est un endroit inspirant, entouré par l’immensité de l’océan et les montagnes toutes proches.

Début 2015 j’ai saisi l’opportunité d’établir un atelier à la Quinta de Santa Luzia, un endroit qui lie l’agriculture au tourisme rural. 

Mon travail est basé sur des pièces qui ont une fonction utilitaire, ou alors qui sont plus décoratives, comme les azulejos (carreaux) et les sculptures en céramique. En ce moment, je crée des petites maisons nichoirs pour oiseaux, et j’utilise une terre locale pour faire des amphores qui seront utilisées pour irriguer les cultures. En même temps j’explore différentes formes et textures, en développant des instruments à vents (ocarinas) et de percussion (udus).

Barro Cru (« Terre Crue ») est un espace pour ceux que la céramique intéresse, sa création (sur le tour) et aussi la peinture et les azulejos

Le Céramiste de la Quinta

Le Céramiste de la Quinta

Contacts

Villa - Quinta de Santa Luzia
Rua de Santa Luzia 113

Quinta das Malvas
Rua de levada de Santa Luzia 124

Mobile: (+351) 924 434 153
Téléphone: (+351) 291 281 663

E-mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



©2020 Quinta de Santa Luzia